Les aventures de l'extrême

  • Posted on: 13 October 2011
  • By: florent

Depuis que j'ai commencé mon voyage, j'ai reçu pas mal de questions sur ce à quoi ressemble la vie au quotidien quand on voyage à plein temps.

Généralement, les gens pensent que voyager, c'est prendre des photos d'éclipses de Lune ou de vieilles femmes édentées qui trient des haricots rouges dans un marché sud-américain, aller manger des brochettes offertes par un paysan birman au sein de sa famille et apprendre une comptine française à un garçon népalais de 5 ans, nager avec une tortue centenaire et dormir dans une grotte avec une marmotte, ou encore boire un verre avec des texans lors d'un festival de country ou prendre un bain de minuit sur la ligne de changement de date.

En fait, ce n'est pas tous les jours exactement comme ça que ça se passe. On passe plus de temps à trouver un moyen de laver ces vêtements et de recharger la batterie de son appareil photo que de faire du saut en parachute et apprendre la langue des signes en tamoul.

Comment se passe réellement un voyage autour du monde? Est-ce difficile physiquement, dangereux, enrichissant, à la portée de tout le monde? Est-ce des vacances à l'autre bout du monde, ou une galère au quotidien pour survivre?

Pour répondre à ces questions, je vous propose une websérie (ou videoblog), dans laquelle j'essaie d'atteindre des objectifs au quotidien lors de mon voyage autour du monde.
La difficulté principale réside dans le fait que je ne sais absolument pas comment va finir l'épisode quand je le commence. Mais au moins, vous pouvez avoir une impression à chaud de la situation dans laquelle je me trouve.

Les objectifs semblent parfois simples, comme trouver un supermarché dans les environs, ou acheter une paire de tongues, mais aussi parfois plus exotiques selon l'endroit dans lequel je suis.


Image

Le ton se voulant plutôt décalé, j'ai baptisé la série, qui ressemble plus à une parodie de reportages au bout du monde qu'à une vraie série sur le voyage : Les aventures de l'extrême. Comme je ne suis pas un surfeur hawaïen ou un snowboarder qui remonte les montagnes en hélicoptère, ça donne déjà une idée du décalage que vous êtes en droit d'attendre entre le titre et le contenu de la série.

Ce qui compte dans un voyage, c'est le chemin, pas la destination. Ce qui importe dans "Les aventures de l'extrême", c'est le contexte, pas l'activité.

Catégorie: 

Commentaires

C'est bien sympa comme idée. Et tu as bien raison de montrer l'envers du voyage au long cours :)

NowMadNow

Portrait de florent

Merci pour ton soutien, j'espere que les premiers episodes te plairont.

Ajouter un commentaire

Commentaires