Varanasi, le fleuve sacré

  • Posted on: 26 February 2013
  • By: florent

Varanasi, connue aussi sous le nom de Benares, est une ville étrange, au bord du Gange dans le Nord Est de l'Inde. Etrange, car malgré le bruit des petites ruelles la journée, il semble ne rien s'y passer: tous les jours se ressemblent, tous les matins sont identiques.

Pourtant, c'est ici que tout se passe: on y vit, on y meurt, et l'Inde tout entière vint s'y recueillir. Varanasi est la capitale spirituelle de l'Inde, et l'une des 7 villes sacrées de l'hindouisme et du Jainisme (avec Ayodhya, Mathura, Haridwar, Kanchipuram, Ujjain (Avanti) et Dwarka). Ces sept villes sacrées, appelées Sapta Puri, sont des lieux de naissance des maîtres religieux et spirituels, les lieux où les dieux sont descendus sous forme d'Avatars (incarnations) comme Ayodhya où dieu Rama est né, et les lieux de pèlerinage (Tirtha), contenant naturellement des pouvoirs spirituels depuis des âges comme Varanasi et Haridwa.

Tous les jours, toutes les nuits, inlassablement, des familles viennent apporter au Gange les corps de leurs défunts, afin de les brûler en plein-air sur les quais du Gange. Ils pourront ainsi sortir du cycle des réincarnation.

Les Ghats de Varanasi

Les quais ou Ghats sont un lieu particulier de la ville.
Il s'agit de remblais effectués dans les dalles de pierre le long de la berge de la rivière où les pèlerins effectuent leurs ablutions rituelles. Les Ghats de Varanasi sont gratuits et sont une partie intégrante du concept de la divinité représentée en éléments physiques, métaphysiques et surnaturelles. Tous les ghats sont des emplacements sur "la route cosmique divine», ils indiquent «sa dimension transcendantale manifeste». Varanasi possède au moins 84 ghats. Les marches des ghats conduisent aux berges du Gange, y compris le Ghat Dashashwamedh, le Ghat Manikarnika, le Ghat Panchganga et le Ghat Harishchandra (où les hindous incinèrent leurs morts). De nombreux ghats sont associés à des légendes et plusieurs sont aujourd'hui propriété privée. La plupart des ghats ont été construits alors que la ville était sous contrôle Maratha.
La plupart des ghats sont des ghats de baignade, tandis que d'autres sont utilisés comme sites de crémation. Une promenade en bateau sur le Gange le matin à travers les ghats est une attraction courue par les visiteurs.

Ghat Dashashwamedh

Le Ghat Dashashwamedh est le principal et probablement le plus ancien ghat de Varanasi situé sur le Gange, près du Temple de Kashi Vishwanath. On croit que le dieu Brahma l'a créé afin d'accueillir Shiva et il a aussi sacrifié dix chevaux ici. Au-dessus du ghat, il y a des temples dédiés à Sulatankesvara, Brahmesvara, Varahesvara, Abhaya Vinayaka, Ganga (le Gange), et Bandi Devi qui font partie des voyages de pèlerinage. Un groupe de prêtres effectue "Agni Pooja" (le culte au feu) tous les jours dans la soirée, au niveau de ce ghat comme dévotion à Shiva, Ganga, Surya (le Soleil), Agni (le Feu), et l'univers entier.

Ghat Manikarnika

Le Ghat Manikarnika est le Mahasmasana (ce qui signifie: "grand lieu de crémation») et est le principal site de crémation hindou de la ville. Jouxtant le ghat, on y trouve des plates-formes surélevées qui sont utilisées pour des rituels autours de la mort. Il est dit qu'une boucle d'oreille (Manikarnika) de Shiva ou de sa femme Sati est tombée ici. Selon un mythe lié au Temple Tarakesvara, dédié à Shiva, Shiva chuchota le mantra Taraka ("La prière de la traversée") dans l'oreille des morts. Au quatrième siècle, les inscriptions d'époque Gupta mentionnent ce ghat. Toutefois, le ghat actuel à côté de la rivière a été construit en 1302 et a été rénové au moins trois fois.

Tag: 
Catégorie: 

Commentaires

La mythologie hindouiste a l'air passionnante.

Merci pour cette découverte.

Portrait de florent

De rien Sophie. Je suis loin d'être un expert de l'hindouisme, mais c'est intéressant de comprendre un peu cette religion avant d'aller en Inde, ela donne une perspective particulière.

Les temples dans cette région sont absolument magnifiques, la culture et la religion est beaucoup plus présente que dans le reste du pays, c'est intéressant de la découvrir.

Varanasi est une ville à visiter, ambiance vraiment particulière.
Marcher sur les ghats et prendre le temps d'observer la vie et les habitudes est une expérience à vivre.
Sinon en effet, se renseigner sur l'hindouisme avant de partir est une très bonne idée voire indispensable pour comprendre la culture indienne tant elle est imprégnée de leur religion

Ajouter un commentaire

Commentaires